Bénédicte Radal

Psychopraticienne à Lyon & Montélimar

Empreintes, devenir adulte après un cancer dans l’enfance

Empreintes est un documentaire qui parle au spectateur bien au-delà du sujet abordé : la douleur de ces adultes, anciens enfants malades d’un cancer, touche à l’universalité de toute souffrance humaine, de nos vulnérabilités à nos ressources.
Cette sublimation du vécu individuel à la condition humaine est soutenue par la magnifique musique de Serge Vella et les splendides images, des paysages enneigés au bord de mer poétique.

Pas de pathos dans ce documentaire, seulement une parole authentique, qui tire les larmes, certes, mais les sourires aussi parfois, une parole sans fard.

Film de vie avant tout, Empreintes montre comment une épreuve vécue dans l’enfance ou l’adolescence marque toute une existence, et rend plus fort au cœur même de la fragilité.

L’évocation d’un enfant malade au présent fait écho aux mots des adultes et nous rendent l’expérience plus palpable.
Une façon aussi pour les réalisateurs Bernard et Michèle Dal Molin de dire la continuité du combat et l’espoir.

Empreintes
Réalisé par Michèle et Bernard Dal Molin
Musique : Serge Vella
En partenariat avec l’association LOCOMOTIVE
Durée : 63 min
© ADVITA Productions 2015

Teaser « EMPREINTES » from ADVITA Productions on Vimeo.

Résumé du film

Marion, Adam, Laure et Thomas sont de jeunes adultes qui ne se connaissent pas. Leur point commun : ils ont vaincu le cancer dans leur enfance.

Quinze ou vingt ans après, nous allons à leur rencontre dans leur vie d’aujourd’hui. L’omniprésence de l’histoire de leur cancer a façonné une mémoire tissée de forts ressentis émotionnels. Certains se sentent paradoxalement invulnérables. Pour la plupart, les souvenirs de cette traversée sont encore très présents et impactent leurs engagements et leur regard sur la vie.

Au fond d’eux-mêmes, ils ont tous le souvenir d’un long combat solitaire. Reste imprimée la trace de la douleur physique, de la sensation d’incompréhension, de la différence, de l’isolement mais aussi de l’attention portée, du soutien des proches, des moments de partage et d’espoir.

Mais le présent c’est aussi le chemin de Valentin, 7 ans, qui aujourd’hui se bat contre une leucémie et qui, à son tour, se confronte à cette traversée.

A propos

Bénédicte Radal
Psychopraticienne, ex-enseignante, voyageuse, j'explore depuis plus de 20 ans les alternatives en éducation et thérapies.

Rubriques

Bénédicte Radal

Psychothérapeute à Lyon et Montélimar